Dans nos écoles, différentes occasions de développement professionnel ont lieu tout au long d’une année scolaire pour nous et notre personnel. Souvent, ce développement professionnel est en lien avec des initiatives ministérielles, des objectifs systémiques ciblés par le conseil scolaire, ou même des objectifs spécifiques à une école afin d’améliorer le rendement des élèves. Il va sans dire que comme leaders, il est primordial d’assurer du temps au personnel pour se ressourcer et se développer afin d’être bien outillé et en mesure d’aider les élèves à atteindre ces objectifs.

Dans un billet récent du blog de George Couros, il soulève une réflexion fort intéressante, et très pertinente à mon avis –  soit celle de la différence entre le développement professionnel et l’apprentissage professionnel. Suite à un gazouillis qu’il avait lancé dans l’univers de Twitter, voici quelques constats qu’il a suggérés:

(Traduction libre)

  1. Le développement professionnel est (une action ?) quelque chose qui est fait à moi (donc extrinsèque), tandis que l’apprentissage professionnel est quelque chose que je fais pour moi (donc intrinsèque).
  2. Le développement professionnel semble être plus rattaché à un événement (conférence par exemple) ou un objectif, tandis que l’apprentissage professionnel est toujours en cours.
  3. Pour certaines personnes, le terme développement professionnel semble avoir une connotation négative, tandis que le terme apprentissage professionnel semble invoquer des sentiments positifs.

Apprentissage professionnel à l’école ?

Parlons-nous d’apprentissage professionnel avec notre personnel ? L’encourageons-nous ? Créons-nous des occasions pour en faire ? J’avoue que pour ma part, durant mes années comme enseignant en salle de classe, la réponse est non. Et pour la plupart de mes années à la direction d’écoles ? Pas trop certain. Nous faisons beaucoup de développement professionnel relié spécifiquement aux objectifs identifiés dans des plans d’amélioration, qui est quand-même une pratique importante, même nécessaire. Mais qu’en est-il de notre propre apprentissage et croissance professionnel ? Comment est-ce que la direction d’école pourrait modeler l’apprentissage professionnel continu auprès de son personnel et être davantage un agent de changement ?

Pour ma part, mon abonnement à Twitter en 2011 a changer comment je fais et je perçois l’apprentissage professionnel. Bâtir, partager et croître avec mon réseau d’apprentissage professionnel est devenu une pratique intrinsèque que j’adore. C’est vivifiant !

Dans le cadre de la conférence provinciale Tac2015 – Oser innover qui aura lieu les 8-9-10 décembre 2015 à Toronto, j’animerai l’atelier Et si les directions d’écoles pouvaient… La croissance professionnelle transformée!  Pourquoi, comment, et pistes concrètes! avec mon collègue Marius Bourgeoys. Cet atelier pour les directions d’écoles prendra la forme d’un chat Twitter (#TacEdChat) et aura lieu le 9 décembre 2015, de 13 h 15 à 14 h 25.

Marius Bourgeoys (@bourmu) et Joël McLean (@jprofnb) sont présentement leaders pédagogiques pour l’équipe TacTIC au CFORP et ont le mandat d’appuyer les directions d’écoles afin de faciliter leur rôle d’agent de changement dans les écoles de langue française de l’Ontario.

Advertisements